Joseph Jacotot - E U : Mathématiques (page 59 à 60a)

Publié le par Joseph Jacotot

-         Toussez, toussez, mon ami, et laissez-moi dire ; parlons sérieusement : le Roi veut le bien ; tout le monde sait cela ; non seulement dans le royaume, mais dans toute l’Europe. Le Roi et le Prince désirent l’un et l’autre, avec la même ardeur, notre bonheur à tous. Mais la vieille méthode ne veut pas de la nouvelle et la nouvelle traite la vieille avec trop de mépris pour que cela puisse durer. Vous verrez, messieurs les savans, si ce que je dis n’est pas vrai.

-         Malheureusement, ma cousine a raison. Lisez la suite, mon cher professeur, et vous reconnaîtrez que c’es ma cousine qui a résolu le problème.

-         Vous badinez lieutenant. Cela me ferait presque croire à l’égalité des intelligences. Mais, par grâce, dites-moi donc un mot des mathématiques.

-         Je vous l’ai dit. Les cadets et les sous-officiers les ont apprises sans explications.

-         Mais lieutenant ...

-         Je l’ai vu.

-         Quoi ? Ils ont appris, sans explication, l’arithmétique, l’algèbre, la géométrie, la trigonométrie ?

-         Ils ont appris, sans explications, l’arithmétique, l’algèbre, la géométrie, la trigonométrie.

-         Cette méthode est donc applicable aux mathématiques ?

-         La commission de Delft a vérifié le fait.

-         On ne l’a pas dit ?

-         Cela ne me regarde pas.

-         Il doit être bien fier ?

-         Pas du tout ; il dit simplement : voilà le bienfait de l’émancipation intellectuelle, en profite qui voudra.

-         Mais que dit-il quand il rencontre des obstacles ?

-         Il parle toujours du Roi et du Prince avec le plus profond respect ; il vénère le Roi comme nous ; il lui est dévoué autant que nous ; il admire le Prince qui seconde, autant qu’il le peut, les bonnes intentions du Roi.

-         Oui, mais les autres ? que dit-il ? que fait-il ? Hein !

-         Cela ne me regarde pas ; je dis ce que j’ai vu ; je dis ce que j’ai entendu.

-         Encore un mot lieutenant, et l’histoire ?

-         Ils ont appris l’histoire sans explication.

-         Ils ont même fait des compositions en histoire comme en mathématiques.

-         Qu’est-ce que c’est que ça des compositions ?

-         Lisez les ouvrages du fondateur ; adieu.

-         Et la géographie ?

-         Il savent la géographie.

-         Et le dessin ?

-         Ils savent le dessin.

-         Et la fortification ?

-         Ils savent la fortification.

-         Et la topographie ?

-         Ils savent la topographie.

-         Et le front moderne ?

-         Ils dessinent le front moderne.

-         Sans explications ?

-         C’est le bienfait de l’émancipation intellectuelle.

 

Commenter cet article