A TOUTES LES NATIONS (I)

Publié le par Joseph Jacotot


______________

Sa Majesté le Roi des Pays-Bas désirait faire jouir les Belges du bienfait de l’émancipation intellectuelle, d’après le rapport de m. Kinker, choisi par le Roi lui-même pour en examiner les résultats.

Son Altesse Royale le Prince Frédérik des Pays-Bas secondait, de tous ses efforts, les intentions bienfaisantes du Roi.

Je savais, moi, que l’essai ne réussirait point dans l’ordre social ; mais j’avais tant d’obligation au Roi, que je n’aurais pas pu, sans ingratitude, me refuser au service qui m’était demandé.

J’ai donc saisi le sceptre des maîtres explicateurs, et j’ai essayé de le briser pour l’honneur de l’intelligence humaine avilie.

Cependant un nouveau colosse explicateur s’élève à Bréda sur les ruines de l’enseignement universel.

Belges ! Je vous prends à témoin ! dites aux autres nations si je n’ai pas tout fait pour l’émancipation intellectuelle.

Je ne devais pas réussir, mais je n’ai rien à me reprocher, ma dette est payée.

Pères de famille de tous les pays ! je vous indique un sentier que vous ne connaissiez point. Conduisez vous-mêmes vos enfans au travers de cette forêt de barrières scientifiques qu’il faut payer à chaque pas.
Apprenez que l’Enseignement universel a supprimé cet impôt en faveur des pauvres ; les Belges vous diront s’il est bien vrai qu’il ne tient qu’à vous de profiter de ce bienfait de l’émancipation intellectuelle ; ils vous raconteront comment l’école normale a été un sujet de scandale pour les savans, un sujet d’effroi pour les explicateurs.


Une école où les maîtres ne disent rien ! Peuples étrangers ! je vous le prédis, vous n’y comprendrez rien ; on vous dira que le fait est vrai et vous croirez qu’il est faux, par la raison sans réplique que vos savans l’auraient deviné : notre nation saurait cela, or notre nation ne le sait pas, donc, si on pouvait apprendre sans maîtres explicateurs, si on pouvait enseigner ce que l’on ignore mieux que les maîtres explicateurs, il y a longtemps que, dans notre capitale, nos savans, nos professeurs nous auraient révélé ce secret.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article