Lettre au roi - 26 Mai 1827

Publié le par Joseph Jacotot

Au Roi.

 

Sire !

Le but principal que j’avais en vue quand j’ai eut l’honneur d’écrire à Sa Majesté, était de me décharger de toute responsabilité relativement aux essais de l’enseignement universel, qui pourraient être faits, tant dans le civil que dans l’armée, sous la direction de la vielle méthode. Je n’ai plus rien à désiré depuis que je suis assuré que mes inquiétudes, à cet égard, sont connus de Votre Majesté.

Les communications et les renseignements dont je parlais sont relatifs à l’intention que pourrait avoir Votre Majesté d’établir l’enseignement universel dans l’instruction civile et militaire. Il ne m’appartient pas, Sire, de sonder les desseins de Votre Majesté ni d’oser Lui donner des conseils ; mais si jamais Votre Majesté prend une décision à ce sujet et qu’Elle daigne m’accorder sa confiance, je La supplie d’avoir la bonté de me désigner le jour où je pourrais avoir l’honneur de Lui exposer de vive voix, (car il me serait impossible de le faire par écrit) les moyens d’établir sans bouleversement et sans frais, l’enseignement universel dans le royaume.

 

J’ai l’honneur, etc.

 

Louvain le 26 Mai 1827

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article