Lettre du secrétaire d'état De Mey De Streeferk le 13 Octobre 1827

Publié le par Joseph Jacotot

La Haye, le 13 Octobre 1827
 
Monsieur,

Le Roi a reçu successivement et pris en considération vos adresses du 26 mai et 6 Juillet derniers.

Dans la première, vous manifestez le désire d’exposer à Sa Majesté les moyens propres à établir dans toutes les écoles du Royaume l’enseignement universel d’après votre méthode.

Il serait d’autant plus agréable au Roi de recevoir, par écrit, les communications que vous désirez Lui faire part à cet égard, que l’importance de la chose exige un examen approfondi et ne permet pas qu’il y soit immédiatement statué, sans une mûre délibération.

Quant à l’école normale militaire de Louvain, Sa Majesté se flatte, monsieur, que les mesures prises pour obvier, autant que possible, à os griefs, vous auront prouvé la confiance du gouvernement, et Elle verra avec plaisir que vous y trouviez à marcher dans la route que vous vous êtes tracé, en coopérant à faire acquérir aux personnes confiées à vos soins, cette connaissance pratique qui peut faire apprécier à sa juste valeur la méthode que vous avez adoptée.

En m’acquittant des ordres du Roi, par cette communication, je saisis, avec empressement, l’occasion de vous offrir, monsieur l’assurance de ma considération distinguée,


Le Secrétaire d’état.
Signé
De Mey De Streeferk
 

 

Commenter cet article